Téléphonez-nous au: +44(0)2085 204647
Panier 0

L'original depuis 2004
Soutenez des associations
Livraison gratuite
Service après-vente

Les Enfants Lisent

  • Continuerez-vous à lire des histoires à votre enfant lorsqu’il sera ado?

    J’adorais lire des histoires à mes enfants lorsqu’ils étaient petits. C'était un bonheur de me blottir avec un livre et de regarder leurs visages curieux lorsque je partageais une histoire avec eux.

    Je suis certaine que vous ressentez le même sentiment chaleureux et apaisant quand vous lisez pour vos enfants. Je dois dire que lorsque mes enfants ont commencé à grandir et à savoir lire seuls j’étais très fière mais également assez triste. C’était fabuleux de les voir progresser de chapitre en chapitre, nécessitant de moins en moins mon aide et se perdant dans un livre par eux même avec plaisir. Mais une fois qu’ils sont devenus complètement indépendants, j’ai su que l’époque ou j’étais Lectrice d’Histoire en Chef était terminée. C’est du moins ce que j’ai cru.

    L’autre jour, j’ai rencontré une maman qui raconte encore des histoires à son enfant de 13 ans. N’est-ce pas génial ? Le garçon et sa maman partagent un intérêt pour l’Histoire, aussi lorsque il a commencé à lire un livre d’Histoire recommandé par son professeur, il a conseillé à sa maman de le lire aussi. Alors elle a dit : « Peut-être pourrions-nous le lire ensemble ? »

    tidy books, bibliotheques, etageres, lire raconter, lire des histoires Les soeurs lisent à haute voix, avec une bibliothèque de livres Tidy Book Photo credit @_francescasantini_ Three Little Pigs blog

    On aurait pu croire que des séances de lecture avec sa mère est la dernière chose qu’un adolescent voudrait faire, mais son fils a adoré l’idée. Donc le soir, avant de se coucher, ils s’assoient sur le canapé, lisent le livre à voix haute, chacun leur tour et ils adorent ça.
    Il y a quelques années, une étude de l'éditeur pour enfants, Scholastic, ont révélé que les trois quarts des parents lisaient des histoires à leurs enfants à l'âge de cinq ans ou moins, mais que ce nombre diminuait à mesure que les enfants grandissaient. Seulement 20% des parents interrogés lisent à leurs 9-11 ans. Ce qui est vraiment triste, c'est qu'environ un tiers de ces enfants plus âgés ont déclaré souhaiter que leurs parents continuent de lire pour eux.

    Lorsque votre enfant commence à grandir, vous supposez qu'il y a des choses « pas cool » qu'il ne voudra plus faire. Mais la réalité est parfois très différente. La maman que j'ai rencontrée compare le fait de lire un livre avec son fils à regarder un documentaire ensemble à la télé. Ils peuvent en discuter, se poser des questions et profiter de l'expérience d'apprendre ensemble. Elle adore qu'ils puissent partager leur curiosité pour le monde grâce à leur amour de la lecture.

    Elle dit que la lecture à voix haute est une activité naturelle pour tous les deux et qu'il est agréable de partager des moments de qualité avec son fils... Ce qui, avouons-le, n'est pas toujours facile avec un adolescent ! Bien sûr, tous les adolescents ne veulent pas lire avec leurs parents, mais il est très possible que le vôtre le veuille. Impossible de savoir tant que vous n’avez pas posé la question... alors je vais éloigner mes enfants de 14 ans de leur Xbox et essayer de le découvrir ...

     

    tidy books, bibliotheque, lire raconter

    Géraldine est la fondatrice, designer et PDG de Tidy Books, ainsi que la maman d'Adèle et Emile. Elle a commencé Tidy Books dans son atelier de violon parce qu'elle n’arrivait pas à trouver une bonne bibliothèque pour ses enfants. Maintenant, ses bibliothèques Tidy Books et ses rangements aux designs originaux encouragent l'indépendance et l'amour de la lecture chez les enfants du monde entier.

  • Il est temps de lire

    Lire l'heure est tellement naturel pour la plupart d'entre nous, que nous oublions que les enfants ne conçoivent pas le temps de la même manière. Je parlais avec une amie l'autre jour à propos de son Noël. Elle me racontait que son fils de trois ans était tellement excité qu'il n’arrêtait pas de demander quand le père Noël allait venir. Bien sûr, à son âge, son fils n'a aucune notion du temps, alors elle lui a dit que pour que le Père Noël passe, il faudrait qu’il aille “trois fois à l'école”. Elle voulait l'aider à se représenter le temps qui allait s’écouler avant l’arrivée des cadeaux.

    J’ai trouvé que c'était une façon très intelligente d'apprendre à son enfant la notion de temps. Une autre maman que je connais fait une chose similaire, elle découpe le temps  en “épisodes de Peppa Pig”. Quand il s’est agit d'aider mes propres enfants à lire l'heure, je me souviens que nous nous sommes assis et que nous avons fabriqué une horloge à partir d'une boîte de Camembert (eh bien oui, je suis Française !).

    Apprendre à lire l'heure, boîte à livres, tidy books, Lire l’heure, l'heure Apprendre à lire l'heure avec une boîte à livres Tidy Books

    Les experts s'accordent à dire que comprendre l'heure est plus logique pour les enfants quand ils peuvent la relier à leur propre expérience : comme l'heure du thé à 5 heures et l'heure du bain à 7 heures. Et bien sûr, il est toujours bon de rendre l'apprentissage amusant, alors ils suggèrent des choses comme le réglage d'une minuterie lorsque vous faites des gâteaux ou en utilisant un chronomètre pour mesurer le temps du brossage des dents.

    Quand j'ai conçu ma Boîte à Livres, j'ai immédiatement pensé à ajouter une horloge ludique sur une des faces. Je veux dire, pourquoi gaspiller de l'espace quand vous pouvez l'utiliser pour inclure quelque chose d'utile ? J'aimais l'idée que les enfants aient une bibliothèque basse et mobile pour qu'ils puissent avoir leurs livres préférés autour d'eux, où qu'ils soient dans la maison. Et avec une horloge colorée, eh bien ils peuvent s'amuser à jouer avec ça aussi.

    La Boîte à Livres primée Tidy Books a certainement séduit les clients, ils adorent qu'elle soit si compacte et peu encombrante et qu'elle puisse facilement être déplacée du salon à la chambre des enfants. Je dois dire que j'en suis assez contente, et je ne suis pas mauvaise non plus pour fabriquer les horloges Camembert !

    Et vous, que faites-vous pour expliquer le temps à vos enfants?

    geraldine grandidier, tidy books

    Geraldine est la fondatrice, designer et PDG de Tidy Books, ainsi que la maman d'Adèle et Emile. Elle a commencé Tidy Books dans son atelier de violon parce qu'elle n’arrivait pas à trouver une bonne bibliothèque pour ses enfants. Maintenant, ses bibliothèques Tidy Books et ses rangements aux designs originaux encouragent l'indépendance et l'amour de la lecture chez les enfants du monde entier.

  • Pourquoi tenir un journal intime est-il bon pour un enfant ?

    Vous vous demandez que mettre sous le sapin cette année ? Le “National Literacy Trust” vous encourage à offrir un journal intime. Selon cette association, tenir un journal favorise l’exploration du langage, l’expression et le développement émotionnel.

    En pratiquant cette activité, les enfants s'entraînent à écrire en dehors de l’école. Selon une étude, un enfant qui tient un journal a deux fois plus de chances d’avoir un niveau d’expression écrite supérieur au niveau moyen de son âge.

    L’intérêt du journal, c’est que les enfants peuvent écrire tout ce qu’ils ont envie. Ce qu’ils ont fait aujourd’hui mais aussi leurs émotions, leurs rêves, leurs peurs… Le NLT considère que cela favorise le développement émotionnel des enfants, mettre par écrit ce qu’ils ressentent leur permet de canaliser leurs pensées et leurs sentiments.

    C’est également valable pour les adultes. J’ai moi-même un journal dans lequel j’écris tous les soirs. Mon journal est un espace qui me permet de me détendre et de méditer.

    “Tenir un journal intime est une excellente activité pour les enfants, cela leur permet de s’exprimer et d’organiser leurs pensées.“  

    Sue Townsend, auteure du livre “The Secret Diary of Adrian Mole”

    Vos enfants auront certainement besoin que vous les encouragiez à tenir un journal - ils pourraient ne pas immédiatement percevoir l’intérêt de cette activité et la considérer comme une corvée de plus. Mon conseil serait de leur lire un livre dans lequel le héros tient un journal intime - comme le Journal d’un Dégonflé de Jeff Kinney ou le Journal d’Anne Frank. Les plus jeunes peuvent être encouragés en utilisant des images plutôt que des mots ou en écrivant avec des feutres et stylos de couleur.

    bunk bed buddy, journal intime, tidy books, étagère de mezzanine Un endroit parfait pour un journal intime: Etagère de mezzanine en bois Tidy Books. Crédit photo: Would Like to be a Yummy Mummy  www.wouldliketobeayummymummy.com

    Bien sur, un journal est personnel et il est toujours pratique d’avoir un jardin secret, à l’abri des regards indiscrets. J’adore l’idée d’un enfant griffonnant sur son journal intime pour ensuite le cacher derrière ses objets préférés sur son étagère de mezzanine . Le journal est ici à l’abri, dans leur petit royaume intime - et toujours à portée de main quand ils veulent se confier.

    Et qui sait… un jour ce journal pourrait bien devenir un best-seller !

     

  • Apprendre l’alphabet de A à Z

    Vous souvenez-vous comment vous avez appris l’alphabet ? Moi oui. À l’école, nous découvrions les lettres en imitant notre instituteur. C’était très amusant et cela m’a beaucoup aidé à me familiariser avec les différentes lettres de l’alphabet.

    Quand ce fut au tour de ma fille d’apprendre l’alphabet, elle eut une aide supplémentaire : ma bibliothèque Tidy Books.

    Je l’ai créée de manière à ce qu’Adèle (et d’autres enfants) ait plus facile pour trouver les livres qu’elle voulait. Cela m’a également frappé qu’avoir des lettres de l’alphabet en couleur sur la bibliothèque aiderait les enfants à l’apprendre, j’ai donc ajouté cette option.

    bibliotheque enfant, etagere bibliotheque, etagere enfant, l’alphabet, bibliothèque alphabet Chaque opportunité est bonne pour apprendre l’alphabet. Crédit photo: Maman Floutch

    En tant que maman, c’était émouvant de regarder Adèle avec sa bibliothèque alphabet. Elle a été capable de construire son vocabulaire de manière progressive tout en pointant aux lettres en bois et les prononçant tout haut.

    Quand j’ai créé la bibliothèque en 2004, ce fut un succès immédiat avec Adèle. Et aujourd’hui, il s’agit d’un de nos bestsellers. J’ai cependant fait un ajustement depuis… Au début, les lettres étaient en majuscule. Discutant avec un enseignant, j’ai découvert que les enfants apprennent d’abord les lettres en minuscules. En y repensant, il est vrai que c’est le type de lettres que les enfants voient le plus dans leurs livres. J’ai donc changé cela : de majuscules, les lettres sont devenues minuscules.

    L’apprentissage de l’alphabet est tellement importante dans le développement d’un enfant. Une fois qu’ils ont appris les différentes lettres et leurs sons, ils sont alors capable de construire leur langages. Et le monde merveilleux des livres s’ouvre à eux !

    J’aime l’idée de faire de l’apprentissage quelque chose d’amusant, c’est pourquoi ma bibliothèque peut également être personnalisable. Apprendre à reconnaître les lettres de son prénom est une excellente idée pour débuter l’apprentissage de l’alphabet. Cela rejoint parfaitement mon ethos sur l'indépendance des enfants et sur le fait de leur donner leur propre domaine dans lequel ils peuvent apprendre par eux-mêmes. Quoi de mieux que de posséder sa bibliothèque personnelle avec son nom dessus ?

    Comment aidez-vous votre enfant à apprendre l’alphabet ?

  • Septembre est-il vraiment le début de l’année?

    Qu’est-ce que j’entends ? Ah oui, le soupir collectif de soulagement lorsque les enfants retournent à l’école après les vacances d’été. Il est l’heure de revenir à la normalité, ou le plus proche de la normalité qu’il est possible d’atteindre.

    Alors que les enfants sont destinés à être tristes (c’est la fin de leurs vacances tout de même), il y a habituellement un brin d’excitation autour de la rentrée des classes. Ils ont de nouvelles chaussures brillantes, un nouveau cartable, et hop ! Prêts à affronter l’année scolaire. Je dois dire que je ressens plutôt la même chose.

    J’adore le mois de septembre. C’est le moment de l’année où le soleil est encore brillant (parfois) et où les belles couleurs de l’automne commencent à pointer le bout de leurs nez. Après les vacances, je me sens reboostée et prête à me concentrer sur les amis, la famille, le travail, la vie. Il y a un réel sentiment de nouveaux débuts et de nouvelles opportunités. Le mois de septembre est la nouvelle Nouvelle Année !

    sorting box, boîte de rangement, rangement jouet, rangement jouet enfant
    La Sorting Box, boîte de rangement pour jouets,  se fond dans votre salon!

    La maison a été la première chose à bénéficier de mon attention. Durant les vacances, avec les enfants et leurs amis constamment à la maison, je n’étais pas particulièrement stricte sur le rangement de leurs affaires. Mais maintenant qu’ils sont de retour à l’école, ce laisser aller a été remplacé. Et bien que je ne puisse pas dire que ma maison est maintenant parfaitement rangée, elle est certainement plus calme et ordonnée.

    Mon arme sercète : ma Sorting Box. J’ai créé cette boîte de rangement pour stocker les choses de manière ordonnée. Il y a trois compartiments, vous n’empilez donc pas tout dans une boite n’importe comment. Je l’ai fabriquée pour que les enfants puissent ranger leurs briques Lego, leurs jouets et autres choses. Mais elle est également utile pour les enfants plus âgés et les adultes. Nous utilisons la Sorting Box Tidy Books à la maison pour ranger les magazines, livres, DVD, écharpes, etc… vous le nommez. Maintenant, je suis heureuse de dire que tout est à l’endroit où il devrait être.

    La beauté de la boîte de rangement est qu’elle ne crie pas “je suis une boite de rangement pour enfants”. Je l’ai imaginée chic pour qu’elle puisse s’adapter à tous les intérieurs. Vous pouvez en avoir un peu partout dans la maison, elle se fondra dans l’environnement. Honnêtement si ma fille adolescente est contente d’avoir une boite de rangement dans sa chambre, je sais que je dois certainement avoir bien fait les choses!

    Et donc c’est moi, en train de profiter de ce sentiment de retour à l’école et d’apprécier mon intérieur bien rangé… pour l’instant ! Prévoyez-vous de ranger en ce mois de septembre ?

  • Les enfants savent ce qu’il y a de mieux pour eux

    Quand ma fille Adèle avait environ quatre ans, il était clair qu'elle avait une volonté propre. J’avais entraperçu une grande détermination dans ses yeux quand elle avait commencé à ramper et à se déplacer dans la maison en explorant son nouveau territoire. J'aimais la regarder, rester assez près pour la surveiller mais assez loin pour lui permettre de trouver sa propre façon de faire les choses.

    Au fur et à mesure qu’Adèle grandissait, j'étais fière de regarder cette forte personnalité se développer, mais tout le monde n’était pas convaincu. Je pouvais voir les gens penser "Hmmm, elle va être difficile." Mais ils avaient tort. Cette fille forte s’est transformée en une incroyable jeune femme de 18 ans ayant un fort sentiment d'indépendance et dont j’apprécie les opinions.

    En tant que maman, je laisse mes deux enfants explorer le monde sans trop d'interférence. Bien sûr je me suis assurée qu'ils étaient en sécurité, mais je pensais qu'il était important pour eux d'avoir leur propre espace pour comprendre eux-mêmes. À cet égard, j'ai suivi la philosophie Montessori, qui permets aux enfants de se développer naturellement en leur donnant la chance d'apprendre par leurs propres actions plutôt que par des instructions données.

    Adèle a été l'inspiration derrière le mantra Tidy Books 'Kids know best' (c'était aussi un jeu de mots avec 'Maman sait mieux'). Je crois vraiment que, en ce qui concerne la lecture, les enfants sont capables de développer leurs propres choix lorsqu'ils en ont la possibilité. C'était ma pensée derrière ma première création, la bibliothèque orientée vers l'avant, car elle permettait aux enfants de choisir un livre sans l'aide d'un parent. Cela a permis aux enfants de développer leur indépendance.

    Adèle et la première bibliothèque Tidy Books, créée par Géraldine.

    Ma propre croyance est basée sur une recherche qui montre que les enfants devraient avoir le choix de leurs propres lectures. Une étude américaine a révélé que les enfants dont les parents choisissent leurs livres ont été un peu dégoutés de la lecture. Les résultats ont également révélé que si une famille était dans une librairie, un enfant choisirait un livre qu’il penserait approuvé par les parents. La conclusion était que les enfants aiment découvrir des livres pour eux-mêmes - et leur permettre de faire leurs propres choix les a inspiré à lire plus.

    Je suis entièrement d'accord. Toute l'éthique derrière Tidy Books est de donner aux enfants un sentiment d'indépendance afin qu'ils se sentent libres de choisir leurs propres livres. Cela élargit non seulement leur horizon de lecture, mais ouvre également la porte à faire leur propre choix dans la vie. Les enfants savent vraiment ce qu’il y a de mieux pour eux. Demandez à Adèle...

  • Les livres que vous choisissez envoient un message à l’enfant

    "Si vous lisez cet article pour savoir quel livre choisir pour votre enfant, je suis désolée, ce n’est pas le but." - Rachel.

    Rachel écrit pour l’association Beanstalk et est notre invitée sur le blog.

    Tidy Books soutient Beanstalk, l'association anglaise qui place des bénévoles dans les écoles pour lire avec des enfants qui ont des difficultés avec la lecture. Notre récent concours a été conçu pour aider Beanstalk à créer un coin de lecture et aider les bénévoles à encourager l’amour des livres chez les enfants. Rachel nous raconte comment ces bénévoles travaillent leur magie…

    Seul quelqu'un qui connaît votre enfant peut le faire. C'est pourquoi nos bénévoles commencent par apprendre à connaître les enfants, en utilisant des jeux, des discussions et, oui, des livres. Des livres comme 'Charlie Cook's Favorite Book' de Julia Donaldson, 'You Choose' de Pipps Goodhart et 'ABC UK' de James Dunn. Une fois que vous avez commencé à connaître l'enfant, vous pouvez commencer à choisir leur livre.

    L'un de nos bénévoles a été attribué à un enfant ayant une jumelle. "Elle lit bien mais elle vit dans l'ombre de sa soeur," lui a dit le professeur. Il a choisi ‘Double Act’, un roman de Jacqueline Wilson dans lequel une jumelle timide trouve sa voix. Il n'était pas nécessaire pour le bénévole de préciser les similitudes entre le personnage de fiction et l’enfant qui lisait à son sujet. Il a simplement présenté le bon livre et a observé la magie faire son oeuvre.

    Dans ‘The History Boys’ d'Allan Bennet, un enseignant raconte à son élève que “les meilleurs moments de lecture sont lorsque vous rencontrez quelque chose - une pensée, un sentiment, une façon de regarder les choses - que vous aviez cru spécial et particulier pour vous. Maintenant, il est défini par quelqu'un d'autre, une personne que vous n'avez jamais rencontrée. Et c'est comme si une main sortait et prenait la vôtre.” Cette empathie oblige les adultes à lire et, en choisissant un livre avec lequel un enfant peut sympathiser, permet aussi à un enfant de l’expérimenter.

    Les livres que vous choisissez envoient un message à propos de vous

    Beaucoup d'enfants suivis par nos bénévoles ne savent pas nous dire leur genre préféré. Ils n'ont pas le vocabulaire adéquat et ne savent pas nous parler de hobbies ou centre d'intérêt. Poser des questions à choix multiples conduit à des conclusions disjointes comme "Alors, vous souhaitez un livre sur l’OM, les Romains et la magie?" Mais n'abandonnez pas. Imaginez le message que vous envoyez à l'enfant lorsque votre choix se porte sur ‘Frankie contre les Romains’ de Frank Lampard ! Vous avez écouté l'enfant. Vous avez réfléchi à leurs paroles, avez recherché des recommandations et avez été en librairie ou en bibliothèque ou dans le coin lecture de Beanstalk en quête du livre parfait pour cet enfant. Maintenant, ils ont la preuve incontestable qu'ils sont importants.

    La légende de Beanstalk raconte qu’une bénévole particulièrement soucieuse s’est vu attribuée un garçon qui ne s’intéressait qu’à une seule chose: la lutte. Le lendemain, alors qu’elle se rend à la librairie du coin, elle demande à acheter un magazine de lutte, à la grande surprise du vendeur. Vous pouvez imaginer l'effet qu'il a eu sur l'enfant. Il a passé une demi-heure, deux fois par semaine, à enseigner à son bénévole tout ce qu’il avait appris sur la lutte. Il remarqua à peine comment sa lecture devenait de plus en plus fluide, semaine après semaine. En sortant des sentiers battus et en choisissant un livre qui est personnel pour l'enfant, vous leur envoyez un message qui leur importe.

    Les livres que vous choisissez envoient un message sur votre relation

    Une grande partie de ce que les enfants font à l’école est obligatoire, et à juste titre; cela empêche les lacunes de se former et développe leur éthique de travail. Mais afin de susciter le plaisir de la lecture, nous offrons quelque chose de tangiblement différent du travail. C'est pourquoi de nombreux bénévoles de Beanstalk commencent leur session en posant trois à vingt livres en travers de la table. "Que voulez-vous lire aujourd'hui?" demandent-ils.

    Lors de leur première session ensemble, un bénévole a utilisé un test de personnalité à choix multiples pour connaître l’enfant. 'Êtes-vous un Henry Horrible ou un Pierre Parfait?' disait le titre. L'enfant a souri quand il a lu les réponses à propos de farces, mais a toujours choisi les options qui l'ont révélé être un «Pierre Parfait». Durant les mois suivants, l'enfant a pu choisir les livres et les jeux lui-même. Et même s’il trébuchait sur un mot, le bénévole lui disait que ses efforts étaient grands et cela l’a aidé à s’améliorer. Un jour, il choisit le fameux livre et revint au quiz. Cette fois, ses réponses étaient différentes. Sachant maintenant qu'il n'y avait aucun risque de jugement ou de critique de la part de son bénévole, il manifesta un sens de l'humour plus aiguë, plus comme Henry que Pierre ! En proposant un choix de livres appropriés, le bénévole avait donné à l'enfant le message que, indépendamment de ses choix, elle l'accepterait inconditionnellement.

    Les bénévoles de Beanstalk voient des enfants qui n'ont jamais vécu l'empathie de la lecture, que jamais personne n’a pris le temps de choisir un livre pour eux ou n'ont jamais eu la liberté de choisir un livre eux-mêmes. Le bon livre est important en raison des messages qu'il transmets, qu'un enfant reçoit ces messages pour la première ou la millionième fois. Et cela devient beaucoup plus facile lorsque les livres offerts sont affichés de manière logique, originale et élégante.

    Rachel apporte son soutien et ses conseils aux bénévoles de l’association Beanstalk qui, à leur tour, proposent des séances «personnalisées» adaptées à des centaines d'enfants dans les écoles primaires de Londres.

    Nous remercions celles et ceux qui ont participé à notre récent concours, organisé en collaboration avec Beanstalk pour gagner une bibliothèque Tidy Books et aider Beanstalk à créer un coin de lecture pour ses bénévoles. Nous n’aurions pas pu le faire sans vous!

  • GAGNEZ notre bibliothèque dans ses nouvelles couleurs et aidez l’association Beanstalk

    L’association Beanstalk nous a lancé un défi : aider leurs bénévoles à trouver le bon livre pour encourager un enfant dans son apprentissage de la lecture. Nous avons donc décidé de décorer leur nouveaux bureaux, avec votre aide. Comment ? En vous offrant la chance de gagner l’une de nos bibliothèques dans leurs nouvelles couleurs, et d’aider l’association Beanstalk en même temps.

    Beanstalk est une association qui forme et place des bénévoles dans des écoles, pour aider les enfants à rattraper leur retard dans l’apprentissage de la lecture. Tidy Books est partenaire de Beanstalk depuis 2014. Pour chaque achat sur notre site, nous donnons une partie pour aider l’association à s’assurer que chaque enfant devienne un lecteur.

    L’équipe de Beanstalk projette de créer un coin lecture pour leurs bénévoles. Le but étant de les aider à explorer la grande collection de livres que l’association possède, et de trouver le livre idéal pour rendre la lecture accessible à tous.

    Trouver ce livre idéal construit un lien avec l’enfant. C’est pourquoi il est important de rendre cette recherche la plus facile possible. Nous savons que cette aide est autant importante pour vous que pour nous. Nous savons aussi que vous aimez les concours ! (Plus de détails sur comment participer à la fin de cet article).

    Lorsque nous avons visité les bureaux de Beanstalk, nous nous sommes rendu compte de l’immensité du challenge ! Les livres étaient empilés les uns sur les autres, du sol au plafond. Des étagères remplies de jeux de société se cachaient de manière précaires derrière la porte. L’espace doit être optimisé dans ces tout petits bureaux.

    Les bénévoles de Beanstalk rencontrent les enfants une fois par semaine - loin de la salle de classe - pour lire, jouer et construire des liens. Pour beaucoup d’entre eux, c’est parfois le seul moment de la semaine où ils se trouvent face à plusieurs options, où on leur demande leur avis, et où ils ont la possibilité d’interagir avec un adulte en tête à tête.

    Beanstalk souhaiterait venir en aide à 18.000 enfants d’ici 2018, et les bénévoles ont un rôle crucial dans l’épanouissement de ces enfants.

    La qualité de nos bénévoles est très importante. Ce sont eux qui répandent la joie de la lecture avec leur poudre magique et ouvrent aux enfants un monde merveilleux.” (Sondage fait dans les écoles, Noël 2015)

    Pour aider les bénévoles à connecter les enfants avec la lecture, l’équipe de Beanstalk a une grande ambition : ils veulent ajouter des chaises confortables dans un très petit espace. Elle veut ce qu’il y a de mieux pour aider les enfants à découvrir des livres sur des thèmes tels que le deuil, les vacances ou l’éducation, pour aider les bénévoles à trouver le bon livre pour chaque enfant.

    Nous avons donc créé une liste de souhaits pour les bureaux de Beanstalk. Nous y avons inclus:

     

    C’est là que vous entrez en jeu.

    Aidez Beanstalk à créer son nouvel espace de lecture en participant à notre concours et tentez de gagner une nouvelle bibliothèque Tidy Books Designer. Créée avec l’aide d’une décoratrice d’intérieur, cette nouvelle gamme de couleurs est faite pour s’adapter parfaitement à un décor moderne et chic.

    Pour chaque 100 participations, nous donnerons une bibliothèque Tidy Books pour la mise en place du projet.

    Rendez-vous sur notre page Facebook et suivez les trois étapes. Souvenez-vous: plus il y a de participants, plus nous donnerons à l’association Beanstalk !

    Le concours se termine le 11 juin 2017 à minuit, n’hésitez pas à participer dès maintenant.

  • Journée internationale des Livres en Cadeau

    Je viens juste de lire une incroyablement triste nouvelle. Presque un enfant sur huit en Grande-Bretagne n’a jamais reçu de livre en cadeau, selon le National Literacy Trust. C’est décevant et énervant de savoir que, pour une raison inconnue, tellement d’enfants manquent d’un tel cadeau.

    En tant que parent, j’ai toujours offert des livres à mes enfants. Au fil des années, leur offrir des livres m’a apporté tant de joie alors que je les voyais déballer leurs cadeaux et commencer leur lectures. J’ai toujours adoré les voir la tête dans les pages, absorbant les images et les mots comme s’ils s’étaient abandonnés dans l’histoire.

    Ne serait-il pas merveilleux si tous les enfants pouvaient recevoir un livre pour les encourager et nourrir leur amour de la lecture ? Une initiative fantastique a été mise en oeuvre pour que cela se concrétise. Chaque année, le 14 février, la journée internationale des Livres en Cadeau a été créée avec le but de donner un livre à autant d’enfants que possible.

    Ce qui est génial, c’est qu’il est très facile d’y participer. Vous pouvez donner des livres pour enfants à une association, un hôpital pour enfants, un refuge ou un hospice. Vous pouvez aussi simplement offrir un livre à l’un des enfants de vos voisins. Ou pourquoi pas laisser un livre à un endroit où un enfant le trouvera, comme la salle d’attente d’un dentiste. Il pourrait également être possible d’emballer le cadeau et d’ajouter une note, pour le rendre encore plus spécial.

    J’adore cette idée, mais bien sûr vous n’avez pas à attendre la Saint-Valentin pour offrir un livre ! Chez Tidy Books, nous aimons donner des livres aux enfants durant toute l’année, c’est pourquoi nous récoltons vos livres chaque premier vendredi du mois. Nous les envoyons ensuite à l’association Give a Book, qui les distribue aux écoles anglaises.

    * Offrez-vous un livre à quelqu’un à la Saint-Valentin ? Dites moi tout.

  • L’aventure livresque d’Emile

    J’ai toujours adoré acheter des livres, et il semblerait que mon fils de 12 ans, Emile, ait attrapé le virus. La semaine dernière, en rentrant de l’école, il a dépensé ses étrennes chez le libraire. Il a demandé à des amis de l’accompagner pour l’aider à choisir. Il est ainsi rentré avec deux manga japonais, qu’il m’a fièrement montrés.

    L’aventure livresque d’Emile m’a fait sourire. J’ai adoré le fait qu’il choisisse ses livres de manière indépendante, sans qu’un adulte ne lui dise quoi prendre. Et le fait qu’il a voulu partager l’expérience avec ses amis est vraiment touchant - je pouvais les imaginer dans leur uniforme scolaire, écumant les étagères.

    Emile aime beaucoup ses nouvelles acquisitions, elles l’ont poussé à lire plus - quelque chose que, je déteste l’admettre, avait récemment été mis de côté au profit de la PlayStation.

    Pour les jeunes enfants, choisir leurs propres livres est aussi une chouette façon de les rendre indépendant et de les encourager à lire. Quand j’allais à la librairie avec Emile, je le laissais toujours regarder les livres et en prendre un qu’il choisissait seul. Je lui demandais alors pourquoi il avait choisi ce livre en particulier: était-ce parce que la couverture était jolie ? Était-ce parce qu’il parlait de son animal préféré ? Ou peut-être parce que le titre était attirant ? Je pense qu’apprendre à connaître ses goûts m’a aidé à le conseiller dans ses choix et à l’encourager à lire d’autres choses pour élargir ses horizons littéraires.

    Bien sûr, j’avais toujours un oeil sur le niveau de lecture, mais je n’étais pas inquiète si le livre semblait en-dessous ou au-dessus de son niveau. Même si un livre illustré était un peu facile, c’était toujours suffisant pour entretenir son imagination. Et si le livre était trop dur pour lui, je le lui lisais ou nous le lisions ensemble.

    Je pense que les choix livresques des enfants leur donnent un réel sens d’indépendance. Et cette indépendance était quelque chose que je voulais développer avec ma bibliothèque Tidy Books. J’ai créé cette bibliothèque pour que les enfants puissent voir leurs livres de face, admirer les couvertures et choisir leurs lectures seuls. C’était leur donner la possibilité de vraiment posséder leurs propres bibliothèques et assez de confiance en eux pour l’utiliser.

    Voyant les aventures livresques d’Emile, il semblerait que grandir avec une bibliothèque Tidy Books insuffle l’indépendance nécessaire ainsi que l’amour des livres. Mais attention, avoir une maman amoureuse de livres à la maison, qui a toujours créé de nouveaux produits pour encourager les enfants à lire, a peut-être quelque chose à voir avec ça !

    *Quel a été le premier livre que votre enfant a choisi lui-même, et pourquoi ? N’hésitez pas à me le faire savoir en commentaires.

10 Produit(s)



Inscrivez-vous et obtenez 5% de réduction sur votre première commande!

Connectez-vous avec nous...

Si vous voulez rester en contact avec nous, téléphonez au: 0044 2085 204647 (lu - ve 10h - 18h30)
ou laissez-nous un message en utilisant le FORMULAIRE DE CONTACT.

]]>